28 juillet 2007

Cuisine du pauvre

Je révolutionne le concept de ce blog, en vous parlant cuisine !

Alors c'est vrai que depuis peu, je me fais tout seul ma propre cuisine à moi-même. Mes collocs, ayant appris que j'étais français, ils m'ont demandé si je savais cuisiner.
Comme tout bon étudiant qui se respecte et qui a appris à cuisiner pendant déjà 2 ans dans son studio, je sais faire plein de choses : des pates, du riz, des pizzas, des knacki ®. Bon ça c'est le mythe étudiant. Cependant, les légumes en conserve, les salades composées laitue-patates-champignons-trucQuiResteDansLeFrigo ou les compotes banane-chocolat sont également très facile à préparer.
Bref, c'est du déjà vu, tout le monde sait faire ça (presque).

Prenant des précautions, j'ai quand même répondu à mes colocs "euh, oui, je sais pas trop cuisiner, juste un peu". Je ne suis pas expert dans l'art du canard à l'orange ou même de ces multiples plats en sauce que la France a à son menu. En plus, on ne sait jamais ce que mon colloc brésilien pourrait m'inventer comme plat exotique. Mais bon, finalement je me rends compte que je ne croise jamais personne dans la cuisine. Pas de brésilien fout du plat de sa mama ou du chinois qui prépare ses bentôs le soir (en fait je sais pas s'ils font ça pour de vrai, je laisse François et Sovan étaler leur culture là-dessus). Donc, comme je suis le seul à squatter pour "cuisiner", j'ai finalement décidé d'utiliser tout cet espace.

J'ai une cuisine sur-équipée :
- 2 fours + 2 fours qui font "grill"
- 1 four micro-onde (décongélation, chauffage, cuisson)
- 8 plaques chauffantes (+ 2 hottes qui marchent quand elles veulent)
- 1 grill-pain

Malgré cette super cuisine, je me suis retrouvé face à un dilemne. Le dilemne de la casserole. Voici ce fameux dilemne de la casserole (à ne pas confondre avec celui-ci) .
L'énoncé est simple : Pour cuisiner, j'ai juste une casserole, une seule (quel dilemne !). Mes collocs n'ont pas l'air d'avoir un seul ustensile de cuisine que je puisse leur piquer (je ne sais pas si c'est la cause ou la conséquence de leur absence de la cuisine).
Alors question : comment vous faites pour cuisiner, disons un steak + du riz + des carottes en rondelles, avec une seule casserole, de sorte à ce que tout soit chaud en même temps ?
En fait, pour certains, c'est peut-être évident, mais moi j'ai l'habitude de faire mes steaks à la poële, les carottes à l'eau (dans une casserole donc) et le riz à l'eau également. Donc 2 casseroles et une poële ça ne serait pas de trop.

Voici ma solution pour remédier à ce manque d'ustensiles (imprimez cette recette si besoin, ça pourrait servir) :

  • Mettez à décongeler le steak haché (micro-onde en mode décongelation).

  • Pendant ce temps, ouvrez la conserve de carottes dans leur jus, et mettez à chauffer dans la casserole.

  • Pendant que vous vous escrimez à faire marcher la hotte, touiller les carottes. C'est faisable.

  • Quand le micro-onde sonne et que vous voyez que c'est pas décongelé, remettez 1 ou 2 minutes de plus.

  • Préchauffer un des fours "grill".

  • Pendant les secondes qui vous reste, vous pouvez, au choix : touiller encore, faire la vaisselle de vos collocs, ouvrir la fenêtre car résigné à faire marcher la hotte.

  • Mettez un couvercle sur la casserole, de façon à faire bouillir (de toute façon ce sont des carottes en conserve, alors même si ça bout, c'est pas grave pour les carottes).

  • Le *ding* du micro-onde vous prévient alors de déplacer le steak vers le four.

  • Ca bout ! Quitte à faire d'une pierre deux coups, mettez donc du riz dans le jus des carottes (ajouter un peu d'eau et refaire bouillir si besoin).

  • Vous touillez riz + carottes pour pas que ça attache, et vous retournez le steak de temps en temps pour griller les 2 côtés. Normalement le timing est parfait et tout est pret en même temps.



Evaluons votre performance :
SI : Les carottes sont cuites, le riz est gonflé et à absorbé tout le jus. Le steak est grillé avec des petites stries noires comme sur la photo de la boite => c'est parfait vous êtes un chef (comme moi donc).

SINON,
SI : les carottes ont attaché, ou si le riz a aussi attaché ou n'a pas gonflé, ou si le steak est trop cuit (c'est le cas si les stries noires apparaissent sur fond noir) => vous manquez d'entrainement, ne désespérez pas !

SI : vous n'avez pas réussi à faire bouillir l'eau => pensez à mettre un couvercle et à allumer la bonne plaque électrique !

SI : le steak n'a pas décongelé dans le micro-onde => lisez la notice du micro-onde (si vous ne trouvez que les pages en kanji, demandez à votre colloc chinois/japonais de vous la traduire).

SI : vous avez réussi à activer l'alarme incendie ? bravo ! vos collocs vous détestent, heureusement que vous partez dans un mois => un ingénieur devrait savoir ouvrir une fenêtre, il va falloir sérieusement réviser les bases !

Si vous avez loupé votre plat, vous avez bien une pizza dans un coin, non ?

5 commentaires:

Chris a dit…

:) Là je suis morte de rire !!! Je ne savais pas que les carottes en boîte existaient .... mais bon , je vais continuer à faire comme si je l'ignorais en fait . Bises

Mathieu / kunn a dit…

Hey ! coucou Chris ! Ca faisait longtemps ! Merci ^_^

Babou a dit…

application de la stratégie consistant à ne pas venir dire "preum's" trop vite, bien joué :)

Alinoa a dit…

Oh la technique ! faire cuire du riz dans le jus de carotte c'est fort ! Et ton riz il a pas un gout de carotte ??

Sinon je voulais juste dire que j'avais quelques post de retard mais que c'est mtnt réparer ! Ta nouvelle chambre a l'air sympa ^^

Mathieu / kunn a dit…

@Aline : Ouais le riz à bien gout de carottes en fait. Mais c'est pas plus mal.